C’était un week end entre copains, je voulais leur montrer la différence entre un cabernet franc pas mûr et un cabernet bien mûr. Je voulais aussi prouver que la Loire peur vieillir.

Bourgueil Domaine de La Lande Cuvée Prestige 2014, un très joli nez de cuir oui oui de cuir, pas de sueur de cheval mais de cuir, ça m’a évoqué les cours d’équitation que ma soeur prenait.  

Bourgueil 2014, Domaine De la Lande

Le deuxième nez nous emmène sur des odeurs telles que le chocolat et le café, jolies odeur charmeuses, gourmande salivante de grillé et de torréfaction. La bouche et pleine, fine et envoûtante, les tanins sont lisses, comme du velours. J’ai adoré ce vin trouvé à la cave Insolite à Montlouis sur Loire. Seulement parfois ma bouilledegourmande m’aveugle, les premiers soleils annoncent la fin de la saison des vins avec beaucoup de caractère, pour laisser place aux vins de graviers un peu plus léger ceux que Jean Carmet appelait les vins du matin. Alors ma #bouilledegourmande et moi même n’avons qu’une hâte, être déjà a l’automne pour manger un coq au vin accompagné d’un joli Bourgueil, a moins que d’ici là un rosbif de cheval ne me fasse de l’oeil !