Diffa, restaurant familial à Blois

Hier j’étais au Diffa à Blois. Avec Sophie, Aka WeLoire Family. 

J’ai découvert ce lieu par deux copines Julie et Tatiana.

Depuis la réouverture je n’y étais pas encore allée.

Pourquoi j’avais aimé la première fois  ? Pour les petits coeurs. Non, je ne parles pas là de ceux du personnel, mais bien des coeurs de canards grillés que j’avais mangé.

En ce moments ils sont servis le soir. Tant pis pour moi, ce sera huîtres. Chouette ma compère du jour aime ça aussi !

 

Avec ça on boit « Les perles d’Anne Sophie » bulles Chenin 50%, Chardonnay 30%, Pineau d’Aunis  20%. C’est si bon … la bulle est très fine et l’aromatique l’est tout autant. Anne Sophie c’est la soeur de Pierre François, la fille de Patrice Colin. C’est comme ça dans les Domaine on donne le nom des vins aux enfants, ou l’inverse …

Bref, je vois boeuf sur la carte, mon estomac passe la commande sans demander l’avis a mon cerveau, qui lui attend ce moment tragique de la cuisson. « Bleue, même moins que bleue c’est pas grave »  – ils vont être content en cuisine, ils aiment bien les cuissons bleues. Ouf mais bon je me méfie quand même un peu …. La. voila qui arrive,accompagnée de sa purée de céleri. J’ai un gros couteau qui coupe bien. Qui sert pas a grand chose tellement la viande c’est du beurre. Fondante à souhait. Une perfection cette viande !

Avec j’ai bu un cot, un vrai un vin de bonhomme, puisque c’est Pierre Olivier Bonhomme qui le produit. Chez Diffa on trouve beaucoup de vins dit « Nature » c’est pas forcement toujours ma « cam » #lesgoutsetlescouleurs t’aime pas la fraise de veau ? Bah moi si alors ta bouche !

Bref ce K.O Cot, était bien bon, j’étais contente et mon boeuf aussi.

Diffa c’est un mot qui nous vient du Magreb, c’est une réception d’hôtes de marques, accompagné d’un repas. C’est à peu près ce que nous étions hier au Diffa de Blois.