Le pot de Lapin. Je n’avais pas testé le pot de Lapin depuis que ça a changer de propriétaire.

Oui avant le pot c’était avec Lapin.

Oui parce que peut de gens le savent, mais Lapin c’est un monsieur d’abord c’est le papa de ma copine Géraldine.

A l’époque ou je travaillais au Château de Parnay c’était notre cantine avec les copains Théo, Violaine et Géraldine. C’est vous dire qu’il s’en ai passé des émotions là-bas. Des coups d’amour d’amitié, des pleurs des fous rires.

Rassurez vous on a toujours tout arrosé de quelques canons.

Je devais y aller Vendredi mais annulation covid. Je me suis dit que j’allais bien trouver un copain pour y aller. Banco Alex, baby BTS TC.

Bouille de Gourmande Mathilde Lefebvre

En entrée tartare de dorade mais pourquoi autant de coriandre ?!?

En plat ? Ouaip des ris. Ris d’agneau cette fois.

Ce plat est une madeleine de proust pour moi. Chez papy on en mangeait quelques fois. C’est un des rares produit que je ne sais pas cuisiner chez moi alors c’est un plaisir quand j’en vois à la carte d’un restaurant.

Ici il étaient cuisinés presque en façon beuchelle. C’est a dire avec des champignons et un peu de crème. La garniture est elle à base de légumes. C’est vraiment un plat d’hiver assez réconfortant.

Avec les ris j’aime le blanc. Je voulais un blanc avec un élevage, un vin plutôt opulent.

Me voilà mal tombé ils n’ont pas grand chose hors loire. Me voila sauvée a l’énoncé des vins de Saumur. Alex me dit que le Saumur Blanc de Fabien Duveau sera top, c’était un échange de bon procédé car je lui ai conseillé un Saint Nicolas de Bourgueil de Nathalie et David Drussé. Bref on s’est régalés. A refaire.