« Une des star de l’appellation »ai-je pu lire dans la presse. 

Je ne crois pas qu’il y ai de stars dans ces deux appellations que sont Bourgueil et Saint Nicolas de Bourgueil. 

Il y a des vignerons simplement.

Des hommes et des femmes qui aiment, leurs terres, leurs raisins, leur femmes, leurs maris leurs enfants…. qui tout au long de l’année aiment partager des coups entre copains, ces coups là, ces copains là, on les apprécie d’autant plus au moment des vendanges …

J’avais envie à ma façon de rendre hommage à Frederic Mabileau, parti beaucoup trop tôt à la veille des vendanges. Je ne voulais pas non plus m’empresser de boire une de ces cuvées parce qu’il n’était plus là.  

Mardi 28 septembre 6h – 19h. J’en suis à mon 12e jour de vendanges, j’ai mal partout. Ce soir c’est soupe, mais avec ma copine Anne on à envie d’un verre. 

Rouillères 2017, fraise fraîche, framboise, une jolie structure de vin tout en restant sur la gourmandise et la fraîcheur des fruits frais de printemps.

Je crois qu’une Rouillère 2017 entre copines un soir de vendanges est un bel hommage à ce qu’était Frédéric.

Un gars sympa, simple passionné et passionnant.

Vive la loire, vive le vin, vive la vie. 

Les Roullières- Frédéric Mabileau- Saint Nicolas de Bourgueil